Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wings of Liberty

Wings of Liberty

Parlons des choses qui fâchent.Angel Xp, analyste quantitatif & trader


Sortir son argent du circuit bancaire c' est maintenant !

Publié par Angel Xp sur 28 Avril 2013, 23:24pm

Catégories : #Bank, #Finance, #Economie, #Articles incontournables


1/ Quatre façons de sortir son argent du circuit bancaire.

2/ Vers la légalisation du pillage des dépôts bancaires.

3/ L' État français insolvable retarde sa faillite en finançant sa dette avec vos épargnes.

3/ La piège du livret A : spolier les petits épargnants.

4/ Autres livrets : aucun intérêt


 

Pendant que le gouvernement détourne le mécontentement des masses vers des sujets de controverse dans l'unique but de diviser et empêcher la coagulation du peuple en une révolte organisée, l' Europe légalise dans un silence  médiatique assourdissant "le braquage à la chypriote".

"Ils peuvent nous faire le coup de Chypre du jour au lendemain"  ( Olivier Delamarche )

D' une part vos dépôts situés en zone euro ne peuvent donc plus être garantis, d' autre part le gouvernement transfert progressivement ses dettes sur ses citoyens résidents puis les reniera et vous n' aurez aucun recours légal.

Le temps est venu de songer à sortir son argent du système bancaire européen.

Ce papier s' adresse particulièrement aux petits épargnants ( moins de 200 000 € ) dont la majeure partie de leurs actifs reste en cash. Les " gros" épargnants ont déjà fui hors zone Euro. De plus ils ne conservent pas de cash mais investissent en actions, bunds, ou dans des fonds communs.

1/ Quatre façons de sortir son argent du circuit bancaire.


:Il vous est possible de stocker des liquidités en dehors du circuit bancaire afin d' échapper à la spoliation de vos dépôts.

Ouvrir un compte hors zone euro.

La solution de l' exil est naturellement la première idée qui vient à l' esprit. Cependant cette opération risque de se révéler laborieuse à réaliser si vous ne disposez pas d' une résidence ou de la famille dans le pays concerné. Contrairement à ce que pourrait laisser croire l' affaire Cahuzac, posséder un compte à l' étranger ne relève pas de l' illégalité à condition de le déclarer à l'administration fiscale. Attention, si l' Etat connait vos placements à l' étranger, il peut vous obliger à rapatrier vos biens en vertu de l' article L151-2.

" Le Gouvernement peut, pour assurer la défense des intérêts nationaux et par décret pris sur le rapport du ministre chargé de l'économie :

1. Soumettre à déclaration, autorisation préalable ou contrôle :

 a) Les opérations de change, les mouvements de capitaux et les règlements de toute nature entre la France et l'étranger ;

 b) La constitution, le changement de consistance et la liquidation des avoirs français à l'étranger ;

 c) La constitution et la liquidation des investissements étrangers en France ;

 d) L'importation et l'exportation de l'or ainsi que tous autres mouvements matériels de valeurs entre la France et l'étranger ;

 2. Prescrire le rapatriement des créances sur l'étranger hors Communauté européenne nées de l'exportation de marchandises, de la rémunération de services et, d'une manière générale, de tous revenus ou produits à l'étranger ;

 3. Habiliter des intermédiaires pour réaliser les opérations mentionnées aux 1, a et d ci-dessus."

 

Voici quelques suggestions de terre d' asile pour vos épargnes : ( le critère de choix repose sur le couple endettement/croissance, la santé financière des établissements ainsi que leur réputation pour le secret bancaire )

  •  Canada  : -  Royal Bank of Canada /  Caisse centrale Desjardins / TD Bank Group / Bank of Nova Scotia / Bank of Montreal
  • Australie :   Commonwealth Bank of Australia ( Il y a probablement d' autres groupes bancaires plus  intéressants  )
  • Singapour : DBS Bank / United Overseas Bank / Oversea-Chinese Banking Corp


Les monnaies de ces pays constistuent une bonne protection contre l' inflation.  Je ne vous recommande pas la Suisse car depuis le début de la crise de l' Euro ( 2010 ), le Franc Suisse s' est apprécié violemment par rapport à' la monnaie unique suscitant les inquiétudes des exportateurs de la confédération.  ( l' économie helvétique repose essentiellement sur l' export )

Pour enrayer la hausse de sa monnaie considérée comme une valeur refuge, la Banque Nationale Suisse ( BNS ) décide en Septembre 2011 de fixer un cours maximum de 1 Euro = 1,20 CHF. Pour ce faire  la BNS procède aux rachats d' euros et d'autres devises. Soit près de 200 milliards d'euros placés en obligations d’État allemandes et françaises.   (  PNB de la Suisse = 340 Mds $ )

WallStreetJournal

En arrimant le Franc Suisse sur l' Euro, la BNS a mis la Suisse dans une situation extrêmement délicate. J' ignore jusqu' où les dirigeants helvètes iront dans le rachat des obligations européennes, mais si la parité EUR/CHF venait à baisser alors le pays devra essuyer des pertes colossales.  Et comme l' Euro est voué à faire de l' inflation... ( Milton Friedman prix Nobel d' économie )

L' un des signes montrant qu' un pays maintient artificiellement sous-évalué le cours de change d' une monnaie est la présence de réserves de change gigantesques. La banque centrale du pays achetant les autres monnaies pour empêcher la sienne de monter. Le FMI devrait interdire ce genre de pratiques très dangereuses à terme pour les équilibres mondiaux.

PayPal

Le système de compte PayPal, développé pour Internet, permet de recevoir ou d’envoyer de l’argent partout dans le monde (16 devises, plus de 92 millions de comptes ouverts dans 55 pays) de façon sécurisée. Vous n’aurez à donner qu’une seule fois votre numéro de carte bancaire. Votre compte PayPal vous servira à acheter (ou créditer d’autres titulaires). PayPal est utilisé par les entreprises comme les particuliers et la société appartient à eBay.

Vous pouvez entreposer sur votre compte PayPal des liquidités dans la limite de 8 000€ par transfert et sans plafond. Ainsi, vous mettez de l’argent très simplement hors du système bancaire et il reste totalement disponible. Le risque de contrepartie est bien évidemment la société eBay cotée sur la Bourse américaine.

Le système VeraCarte

La VeraCarte a été développée par une société française AuCOFFRE spécialisée dans l’achat et la vente de pièces d’or en ligne. Loin de moi l' idée de vouloir leur faire de la pub, mais je trouve le concept simple et séduisant, donc accessible à tous.

Voici le principe.: vous achetez de l’or en ligne et en confiez la garde à cette société ( seulement la garde, car vous en restez propriétaire). Cet or vient créditer votre compte. Le montant au crédit de votre compte est calculé en euro
en fonction du cours de l’or au moment où vous faites cette opération.

À votre compte est rattachée une carte de débit MasterCard. Avec cette carte, vous pouvez faire retraits et achats
partout dans le monde tant que votre compte est créditeur. À chaque achat ou retrait votre masse d’or diminue en fonction du cours de l’or au moment de votre achat.

Évidemment, vous êtes tributaire du cours de l’or en euro. Vous avez donc intérêt à remplir votre compte lorsque le cours de l’or est bas et à le vider lorsque le cours de l’or est haut, sachant que la paralysie du système bancaire français profiterait au cours de l’or. Ici, votre contrepartie est la société AuCOFFRE, mais n’oubliez pas que l’or (qui est gardé dans la zone franche de Genève ) vous appartient. Votre VeraCarte fonctionnera également à l’étranger sans problème.

Prenons un exemple concret :

Vous placez 10 000 € sur votre compte Veracarte au moment où le cour de l' or se situe à 1 300 € l' once, soit 40 € le gramme. Votre compte fait apparaître un crédit de 250 g d' Or et donc de 10 000 €. Un mois plus tard, vous décidez d' acheter une babiole pour 1 000 € chez un commercant. Entre temps le cours de l' Or est monté à 1 400 € l' once, soit 43 € le gramme. Votre achat vous a donc coûté 23 g d' or ( 1 000 divisé par 43 ). Le nouveau solde de votre compte, cet achat déduit, est donc de 227 g d' Or, soit 9 761 € ( 227 g à 43 € ) alors que vous avez dépensé 1 000 €.  Evidement si l' or avait baissé, votre achat vous aurait coûte plus cher que le prix affiché. 

Cependant, à la longue, en créditant et débitant régulièrement, vous vous affranchissez des fluctuations de court terme des cours de l' or pour ne capter que la tendance longue. Or avec la répression financière qui s' annonce, le métal jaune est amené à s' apprécier. Pour rester en franchise de taxation des transactions de l' or, ne dépassez pas 5 000 € mensuels d' achats ou retraits.

 Le compte titres

Si vous détenez un compte titres, je vous conseille vivement de le placer chez un courtier ou au travers d' une société de bourse, c' est leur job. Une banque est une banque, chacun son métier. Vous n' achetez pas du poisson chez votre charcutier.

N' oubliez pas que la plupart des grandes entreprises proposent à leurs actionnaires un régime dit " nominatif pur". Avec ce régime, l' entreprise sait que c' est vous l' actionnaire et votre identité est conservée dans les registre de l' entreprise. Vos actions n' errent plus dans le circuit bancaire. Évidemment ce régime n' est utile que pour les actions que vous envisagez de conserver durant plusieurs années. Vous bénéficierez également dans certains cas de privilèges ( dividendes plus élevés, distribution d' actions ).

Les banques des distributeurs

Les chiffres de Carrefour Banque sont bons avec peu de survaleur et un ratio fonds propres sur engagement de plus de 1/10, donc trois fois supérieur à ceux de nos grandes banques. Le gros du bilan concerne des prêts à la clientèle avec un bémol : relativement peu de dépôts. Ce qui signifie une certaine dépendance aux marchés financiers.

Mais Carrefour Banque adhère au Fonds de garantie des dépôts en plus d' être d’une taille humaine, ce qui signifie une garantie de suivi des emprunteurs…

En cas du blocage du réseau bancaire, la carte d’un grand distributeur devrait fonctionner si c’est une carte de débit (compte provisionné) et vous permettre de continuer à faire des achats courants.

Quelques compléments :

Rappelons sommairement la garantie des dépôts en France : 100 000€ – par déposant et par banque – et 70 000€ pour les comptes-titres et l’assurance-vie. Pour les anxieux, toutes les informations sont données ici

Fractionnez donc vos dépôts pour les limiter à 100 000€ par banque.

Réapprenez à vivre avec des espèces. Retirez en début de mois ce qui est nécessaire à vos achats courants. Ce bon vieux réflexe possède deux vertus :

  • Cela vous limitera dans vos achats compulsifs. Si vous partez avec 100 €, vous ne pourrez pas dépenser plus, alors que par carte vous débiterez des sommes du genre 104,34 € ou 122, 68 €
  • Vous serez plus conscient et sensible de la hausse des prix, donc à l' inflation réelle.

N' oubliez pas que si vous autorisez le fisc à prélever vos impôts, vous avez donné à Bercy une autorisation illimitée dans le temps de prélever tout montant dans la limite de la provision de votre compte. Certes, les impôts doivent vous envoyer une lettre auparavant, mais en cas d' urgence n' y comptait pas. Un mouton qui court est plus diffficile à tondre.

Enfin, organisez-vous dès maintenant si vous savez que vous allez percevoir une grosse somme
( vente d’un bien immobilier, de votre outil de travail…).

 

2/ Vers la légalisation du pillage des dépôts bancaires. ( Je consacre un billet plus détaillé sur ce point )

 

 

spoliation-comptes-bancaires

 

L' expérience, riche d' enseignements, réalisée dans le laboratoire chypriote a montré que les technocrates européens pouvaient s' arroger le droit de lever l' impôts sur les dépôts bancaires.  Au delà de cet acte normalement interdit par le droit bancaire européen, c' est aussi une atteinte au Droit de Propriété garanti par toutes les constitutions en Europe.

Désormais, ces autorités non-élues s' attellent sur un projet visant à légaliser la spoliation de vos dépôts.à l' échelle de toute l' Europe.

 

  • Un projet de législation européenne approuvé lundi par une commission du Parlement européen prévoit que l’épargne des petits déposants sera protégée à concurrence de 100.000 euros tandis que les titulaires de comptes disposant de soldes supérieurs risqueront de devoir passer des pertes en cas de faillite bancaire.

    Ce projet fait écho à la solution retenue dans le dossier chypriote dans le cadre duquel les déposants les plus fortunés avaient été contraints d’accepter de passer des pertes pour éviter un naufrage du système bancaire local.

    Pour entrer en vigueur, ce projet doit encore être approuvé par les 27 ministres des Finances de l’Union européenne et par les Parlementaires européens

 

Considérez ce projet comme étant déjà adopté par tous les collabos européens car, fort de l' expérience chypriote et aussi policé soit-il, Mario Draghi n' hésitera pas à organiser un blocus monétaire en cas de défiance  Faute de billets suffisants, les déposants ne pourraient plus retirer du cash, ni effectuer des virements à l'étranger sous ordre de la BCE  C' est à ce moment précis que la banque ferme ses portes.

 

3/ L' Etat français retarde sa faillite inéluctable en finançant sa dette avec vos épargnes.


La dette publique dépasse les 1 800 milliards € ( voir la dette en direct ) et je n' évoque même pas la véritable bombe à retardement que sont les engagements hors bilan qui s' élèvent  à  1 500  Milliards € ( dont 1 200 € constituant la retraite des fonctionnaires ) pour lesquels l' Etat français n' a rien provisionné . Bref, le pays est clairement acculé à la faillite.

Selon la Banque de France, au deuxième trimestre 2012, l' épargne des Français s' élevait à 1 811 Milliards € :

  •  1230 Mds€ en assurance vie
  •  581 Mds€ en livrets

Ne cherchez pas plus loin l' étrange mansuétude des marchés à l' égard de la France. Nos créanciers étrangers, possédant 70 % de la dette nationale, savent pertinemment qu' il y a du répondant contrairement à la Grèce.

En outre les dirigeants français, quelles que soient leur étiquette politique, possèdent cet art de ponctionner  plus de la moitié de vos revenus sans provoquer de révolte ( 57 % du PIB sous l' ère Hollande et 54 % du PIB sous la majorité précédente ). Ce qui tient du miracle politique. En clair la France sait lever des impôts et les 120 000 fonctionnaires du Trésor public rassurent à ce sujet.

Plus concrètement sur la réorientation "forcée" de vos épargnes vers la dette souveraine,  je vous renvois aux billets explicites sur les très mauvais placements que sont les assurances vie.

Quant au niveau  de l' épargne bancaire, il me faut d' abord préciser la relation incestueuse qui lie les banques commerciales et l' État. Comme une explication détaillée nécessite l' emploi d' un jargon franchement lourd à lire pour les néophytes, je résume de manière triviale la relation banque-État.

 

Coté banque : " Je te prend tes obligations donc tu me sauves"

Coté État : "Je t' ai sauvé, donc tu reprendras bien une louche de mes obligations souveraines pourries"

L' affaire de la banque Dexia en est l' exemple par excellence.

 


Toute l' épargne partie s' égarer dans les obligations souveraines, c' est d' autant moins d' investissement pour les entreprises, seules entités capables de générer de la valeur. Cette mauvaise allocation du capital tend à s' intensifier car théoriquement un État ne peut pas faire faillite et, de ce fait, les banques n' ont pas besoins de provisionner sur ce genre de placement pour parer un éventuel défaut.

Or l' Euro a réintroduit dans le système financier la possibilité à un État de faire faillite. En effet, les obligations souveraines, les riskless assets ( actifs sans risque ),  sont émises dans une monnaie étrangère ( Euro ) dont les outils permettant l' ajustement du taux interne et du taux de changes extérieurs, appartiennent désormais à la BCE.

 

3/ La piège du livret A : spolier les petits épargants

 

Ce placement est une double arnaque. D' abord parce que l' inflation réelle annule le rendement de votre livret, ensuite il permet surtout de financer les dépenses incontrôlées et à arrondir  les fins de mois de l' État.

Officiellement, votre livret A sert à financer le logement social. En réalité, plus d’un tiers de l’épargne collectée est placée par la Caisse des Dépôts sur les marchés financiers, notamment dans l’achat de dette grecque ( restructurée ) . Et bien entendu, fidèle à lui-même, l'Etat prélève sa dîme au passage.

"Le livret A, c’est un emprunt d’Etat perpétuel, à taux variable, qui ne dit pas son nom. Il fut d’ailleurs créé par Louis XVIII pour solder les guerres napoléoniennes. On comprend pourquoi François Hollande a décidé d’en relever le plafond. Que les Français ne croient donc pas leur argent à l’abri…"

 


Le siphonage de vos livrets et assurances vies s' amplifiera au fur et à mesure que la situation économique s’aggrave. Vous continuerez toujours à percevoir les intérêts de vos épargnes mais sur le long terme n' espérez pas revoir votre capital.

Pour vous donnez un aperçu, chaque jour ouvrable sur les marchés, la France doit lever plus 1,5 Millards €.. La majeure partie ( 80 % ) correspond à de la vieille dette qui arrive à échéance. Comme le pays se trouve dans l' incapacité de l' honorer, l' Etat ré-emprunte. Les 20 % restant servent à financer l' Etat au quotidien.

Dans cette configuration, lorsque la situation économique se détériorera sérieusement, l' Etat pourra limiter les retraits des banques et/ou interdire l' argent de sortir du territoire, ou encore prélever immédiatement un impôt exceptionnel sur vos dépôts.

 

4/ Autres livrets : aucun intérêt


Dans le cas des livrets et super livrets, votre banque a toute latitude d' employer l' argent comme elle le désire et vous payez des impôts sur les rendements Cependant inutile de vous prendre la tête à ce sujet, les banques vous attirent avec des taux très alléchants durant une période courte ( 3 mois en moyenne ), avant de voir le taux s' effondrer..

Aujourd' hui, il n' y a pas un produit financier qui vous rapporte sans risque 3 % de rendement puisque les taux courts sont nuls. Supposez que les taux d' intérêts cours soit à 5 %, un placement à 15 % comporte nécessairement un gros risque. Si on vous promet 3 % ou plus avec des taux courts à 0 alors il y a danger. Donc oubliez, si vous ne voulez pas vous retrouver dépouiller comme les clients de Bankia.

A travers de ce genre de promesses, les banques espèrent uniquement capter votre argent car elles ont un besoin désespéré de liquidités dans le cadre des nouvelles réglementation qui se mettent en place.

 

Angel Xp

Sortir son argent du circuit bancaire c' est maintenant !

Commenter cet article

LIBELLULE 03/07/2016 12:26

je ne possède pas 100000 € ! Dois-je sortir mon argent en liquide ? où le placer sans risques ?

Comment ca 10/11/2015 23:40

Quand on connait les familles derrière tout ça... l'arnaque ne peut qu'être bien huilée, depuis les générations, voleurs de pères en fils.

Dommage que ceux qui viennent lire ce genre de chose soient généralement ceux qui connaissent déjà l'histoire présente et encore plus celle à venir.

14 juillet2015 21/07/2015 21:26

Le braquage le plus sophistiqué de tous temps.

mika 07/07/2015 09:02

Impressionnant de clarté, je file cloturer mes comptes.

Deckers Baudouin 02/07/2015 08:15

Bravo pour la clareté de vos rxpliquation.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents