Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wings of Liberty

Wings of Liberty

Parlons des choses qui fâchent.Angel Xp, analyste quantitatif & trader


Pendant que vous regardiez le mondial de foot, un putsch au parlement européen enterre la démocratie.

Publié par Angel Xp sur 15 Juillet 2014, 21:36pm

Catégories : #Euro

 

" Donnez Leur du pain et des Jeux " . C' est par ce procédé que l' on occupe et distrait les esprits, mettant ainsi le peuple hors système du jeu politique. César l' avait déjà compris.

Cette recette fonctionne encore à merveille de nos jours. Les divertissements sportifs (coupe du monde de football, rugby...), télévisés ( jeux, téléréalité...) mais aussi les jeux vidéos, Internet et les réseaux sociaux remplacent la fosse aux lions.

Téléspectateurs comme internautes, figés et hypnotisés devant leur écran, se laissent dépasser par les réalités politiques.

Consommation, marketing, propagande, et sur-médiatisation alimentent leur plaisirs fictifs, créant ainsi une société de spectacle, peuplée de zombie intellectuel, et qui se satisfait de cette misérable existance, tels des veaux heureux à l' herbage.

L' irrationnel engouement pour la Coupe du Monde de Football en est l' illustration par excellence.

Ainsi, pendant que toute une frange de la population s' extasiait pour des minables dont la vacuité crânienne n' a d' égale que celle du ballon après lequel ils courent, les europhiles ont organisé un " putsch " au parlement européen.

 

 

Pendant que vous regardiez le mondial de foot, un putsch au parlement européen enterre la démocratie.

Vers une U€RSS : le groupe de Nigel Farage privé de postes clefs au Parlement européen [ 7 juillet 2014 ]

 

En résumé : les conservateurs du PPE, les socialistes du S&D (socialistes et démocrates) et les libéraux de l’ADLE, trois groupes pro-européens, ont scellé une Sainte Alliance valable pour la durée de la législature (2014-2019). Cette " coalition " vise à écarter en particulier le groupe des eurosceptiques de Nigel Farage de toute présidence et vice-présidence de commission, auquel il avait mathématiquement le droit, en vertu du système D’Hondt. ( une méthode de calcul utilisée pour l’attribution de postes au prorata du nombre de députés de chaque groupe politique qui compose le PE. )

 

Pire encore, j' ai appris cette info par l' agence presse chinoise Xinhua. dont je salue la clarté et la qualité de l' article.:

 

 " Comme on s’y attendait, le groupe eurosceptique Europe de la liberté et la démocratie directe (EFDD) n’a pas réussi lundi à obtenir la présidence de la commission des pétitions du Parlement européen (PE).

Le groupe EFDD, dirigé par le Britannique Nigel Farage et qui comprend le Mouvement Cinq étoiles de l’Italien Beppe Grillo, aurait dû obtenir la présidence selon le système D’Hondt.

Mais un accord entre les trois grands groupes du PE – le Parti populaire européen (PPE), les socialistes et démocrates (S&D) et les libéraux d’ADLE – a donné la majorité des voix à Cecilia Wikström, une députée suédoise d’ADLE. En outre, la candidate d’EFDD, l’Italienne Eleonora Evi, a été fortement mise en minorité pour chacune des quatre positions de vice-président, bien qu’elle ait été nominée quatre fois. Elle a été rejetée à trois reprises par les candidats du PPE et une fois par le S&D.

Eleonora Evi a affirmé que l’accord passé par les trois grands partis pour bloquer son élection revenait à “l’assassinat de la démocratie”.

Aujourd’hui, la méthode D’Hondt a été violée”, a-t-elle dit. “J’exprime mon mépris pour cette stratégie car elle ne soutient qu’un système oligarchique égoïste. Pourquoi sommes-nous punis comme cela et pour quelles raisons?”

Elle a été soutenue par l’eurodéputée danoise Margrete Auken, des Verts/Alliance libre européenne (ALE), qui a publié une déclaration officielle ce week-end condamnant ce mouvement de blocage.

“Il est parfaitement acceptable de s’opposer à un candidat, mais je n’ai jamais vu une commission s’opposer à un ensemble de groupe politique ”, a-t-elle dit au cours de la réunion de la commission. “Cela est contraire à la méthode D’Hondt et j’espère vraiment que ce sera la dernière fois que je vois une chose pareille dans une commission”.

En réponse, Cecilia Wikström a déclaré qu’elle serait une présidente honnête et juste, et dans un message personnel adressé à Eleonora Evi, elle a ajouté: “Je suis sûr que nous pouvons tous créer une atmosphère de respect mutuel et de confiance.”

Plus tard, l’eurodéputé britannique Nigel Farage et co-président d’EFDD, a déclaré: “Les fanatiques fédéralistes ont montré leurs véritables couleurs anti-démocratiques. Ils détestent être examinés et l’opposition, et donc ils détestent fortement le groupe EFDD – qui, je suppose, devrait nous rendre fiers. Les groupes europhiles ont de nouveau démontré leur peur de la démocratie, leur haine des opinions minoritaires et leur rejet clair de la transparence. Les fédéralistes de l’UE sont une honte, mais le public doit connaître que leurs points de vue et leurs affaires sales sont emblématiques du Parlement européen”.

Les autres présidents de commissions ont été votés comme prévu. Sur les 20 commissions permanentes et deux sous-commissions, le PPE et le S&D en présideront sept chacun, trois seront dirigées par les députés de l’ADLE, deux par le Groupe des Conservateurs et Réformistes européens (ECR), deux par les Verts/ALE et un par le Parlement européen Gauche/Gauche verte nordique (GUE).

En termes de représentation des pays, l’Allemagne a le plus de présidents, cinq au total. Fait intéressant, la deuxième représentation la plus forte est la Pologne avec quatre présidences, suivie par le Royaume-Uni et l’Italie avec trois chacun, et seulement deux pour l’Espagne et la France. La Suède, la Bulgarie et la République tchèque ont un poste chacun."

 

Angel Xp

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

juju 16/07/2014 18:31

Toujours un régal de vous lire !

Regulus 15/07/2014 21:57

Soviétisation lente et douce de l'Europe. Merci de nous tenir informés. Les libéraux d' ADLE n' ont de libéral que le nom. Nous assistons clairement à la renaissance d' une URSS. Et l' UE connaitra la même fin.

OBERTYS 15/07/2014 21:41

La “dictamolle” se met en place peu à peu, bénie par le grand frère USA pendant que l’europe organise une police politique anti-émeute ( la fge), dont le siège est à Vicenza en Italie. Nos dirigeants savent parfaitement que les choses finiront par mal tourner, et cette dictamolle, grotesque parodie de démocratie, se transformera en dictature afin de sauver la peau de nos oligarques.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents