Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Wings of Liberty

Wings of Liberty

Parlons des choses qui fâchent.Angel Xp, analyste quantitatif & trader


Convention de La Droite : un libéralisme conservateur sinon rien

Publié par Angel Xp sur 6 Octobre 2019, 14:33pm

article lu fois _________________________________________________________________________

II faut bien se garder de toutes spéculations sur la Convention de la Droite. Surtout si elles se fondent uniquement sur les discours  des principaux invités "vedettes". 

C' était d'abord un meeting pour échanger, construire des ponts avec divers courants de  droites.  Cela ne devait pas forcément déboucher sur la création d'un parti. 

Un parti émergera si l'on s'accorde sur une ligne directrice commune qui  se démarque du RN. D'autre part, il faut que ce parti émergeant soit suffisamment fort pour imposer une alliance avec le Rassemblement National. L' ensemble se coagulera en révolte organisée. 

Comme je suis arrivé avec presque 2 h de retard ( de Milan ), je n' ai pas pu assisté à tous les échanges, mais je pense que mon courant de pensée, les libéraux conservateurs, était assez minoritaire.

 

Le cas Eric Zemmour

"Dans une époque de supercherie universelle dire la vérité est un acte révolutionnaire" G.ORWELL

Je partage son discours sulfureux.  Ayant grandi dans les quartiers nord  de Marseille, j' irai plus loin en dénonçant le nazislamisme qui gangrène les 790 zones de non-droits. Le recours à la violence sera nécessaire pour reprendre ces territoires perdus de la république. Les temps sont à la radicalisation. Se vautrer dans le politiquement correct empêche de nommer les problèmes et ne mène à aucun résultat. 

Toutefois, la prestation d' E. Zemmour reste entacher par une méconnaissance totale du Libéralisme. Ce qui l' empêche de dépasser les conneries à la mode. Sur la philosophie de Droit qui encadre la pensée libérale, E. Zemmour est intellectuellement à la rue.  Or, ce sont les pays  libéraux, les plus riches, démocratiques, prospères et vers lesquels les jeunes diplômés se barrent. Il faudra composer avec cette réalité imparable.

Au final, je préfère Laurent Obertone qui ne sort pas de son domaine de compétence avec des analyses chiffrées. ( Son dernier livre  GUERILLA 2  est en tête des ventes sur Amazone ) 

 

A propos de Marion Maréchal

Libérale sur quelques segments de la politique intérieure, notamment lorsqu'elle évoque la spoliation étatique et la nécessité de l' Etat à se recentrer sur ses missions régaliennes. Mais elle n' a pas expliqué que cela passe obligatoirement par la suppression de plusieurs centaines de milliers de postes dans la fonction publique. Reste aussi à voir ce qu' elle définit comme régalien, concept très élastique, qui varie grandement d'un politique à un autre.

Pour le reste son discours verse trop dans le protectionnisme au niveau international. Les lacunes en finance et monétarisme  transparaissent assez facilement ( mal profond de toute la classe politique française ), même si, en apparence, les diagnostiques restent correctes. Enfin dans son dernier axe, elle surestime beaucoup trop les capacités de notre pays et de sa population.

 

Candace Owens : le cauchemar des bien-pensants

Une intervention lumineuse et salutaire, trop violente pour les anti-trumps primaires. Dans sa stratégie pour atomiser les gauchiasses, je la trouve meilleure que Zemmour. 

Toutefois, sa présence suppose  le Boston Consulting Group comme l'un des principaux sponsors. Pour une convention qui se dit lutter contre l' "impérialisme américain " ce ne le fait trop.  Mais cela reste que de la pure spéculation. 

Vers un Libéralisme Conservateur sinon rien.

Cette Convention de la Droite verse trop dans le conservatisme et ne se démarque pas du RN. Pour envisager un avenir, il faut  raisonner en terme d' efficacité.  Or, force est de constater que ce sont les Libéraux conservateurs qui arrivent au pouvoir et redressent les pays.  ( Trump, Bolsonaro, Brexit; Suisse, Salvini; etc... ).

D'ailleurs, la première réforme de D.Trump était de libéraliser tous les pans de l' économie américaine. Résultat : 3 % de croissance en moyenne,  chômage de 3.6 %, et l'embellie salariale profite en premier aux plus pauvres

Tant qu' à droite on intègre pas cette réalité, aucune évolution n' est envisageable. 

Et pour bien commencer : reprendre le programme économique de F.Fillion

 

Angel Xp

 

Convention de La Droite :  un libéralisme conservateur sinon rien
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents